top of page

Diary Sow, l’étudiante sénégalaise qui avait disparu publie un nouveau roman





Le nom de Diary Sow avait fait le tour du monde entier en 2020. Disparue en janvier 2020, l’étudiante sénégalaise avait été recherchée en vain. Une enquête de Police avait même été ouverte avant qu’elle ne refasse surpasse et décide de quitter la France pour son pays, le Sénégal.


Selon l'éditeur Robert Laffont, le deuxième ouvrage de la jeune dame va paraître le 4 novembre 2021. Le livre intitulé « Je pars » est écrit « sur fond de drames familiaux, le destin d'une jeune fille à la recherche d'elle-même ».


Entre l'autofiction et le témoignage, l'ouvrage met en scène une héroïne du nom de Coura, qui s'embarque pour Amsterdam en laissant Paris derrière elle. Le rapprochement est facile à faire entre la vie de l’auteure et son récit.


Diary Sow était connue dans son pays, avant même sa disparition, comme l'auteure d'un premier roman, Sous le visage d'un ange (L'Harmattan), paru en janvier 2020. Elle y a parlé des aventures d'une jeune fugueuse, « femme-enfant à la soif de vivre importante» tiraillée entre traditions et modernité.


La jeune femme, passionnée de sciences physiques et de mathématiques, avait obtenu par deux fois, en 2018 et 2019, le titre prestigieux de «meilleure élève du Sénégal». Étudiante en deuxième année de classe préparatoire au lycée Louis-le-Grand, l'une des filières les plus prestigieuses de France, Diary Sow, 20 ans, avait préféré manqué la reprise des cours le 4 janvier 2020. Cela s’est fait à travers une disparition voulue et sans raison concrète. Elle y voit plutôt «une sorte de répit salutaire » dans sa vie.


Avec Lefigaro

91 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page