top of page

Environnement/ L’ONG JVE veut couvrir tous les pays africains



L’ONG togolaise Jeunes Volontaires pour l’Environnement (JVE) fête ses 20 ans d'existence marquée par son engagement en matière de protection de l’environnement . Pour la circonstance, elle a rassemblé de nombreux membres et des invités pour une cérémonie commémorative à laquelle a pris part le directeur exécutif, Sena Alouka (photo) .


La célébration de ce mardi 23 novembre a connu la participation de Koffi Efanam ADADJI, Directeur général de l’Agence nationale de gestion de l’environnement (ANGE), entre plusieurs invités. L'actuel directeur exécutif n'a pas manqué d'exprimer sa joie à cette occasion. « En regardant en arrière, nous voyons que notre réussite tient à trois éléments principaux que sont la persévérance, la détermination et un peu d’obstination. C’est la croyance en notre rêve qui nous a permis d’être où nous sommes. Je suis fier de travailler dans cette organisation qui a su modeler plus de 50 000 jeunes », s’est réjoui M. Sena Alouka.


Cette célébration signifie aussi un nouveau départ pour l'ONG. Aujourd’hui, il est question de s’orienter vers de nouveaux défis à l'instar de la crise climatique et l’érosion de la biodiversité. « Il y a nécessité d'armer un mouvement citoyen très fort. Nous parlons de l’éducation à l’environnement, à la citoyenneté et au développement durable. Chaque citoyen a droit à une éducation de qualité selon la Constitution togolaise mais la situation n'est pas rose. C'est pour cela que nous appelons le gouvernement à faire plus » malgré le PND et sa feuille de route, nous explique le Directeur exécutif.


L'autre souhait pour les responsables de cette ONG, c’est que le gouvernement décrète le 23 novembre comme la Journée nationale de l’environnement et du développement durable. Mais en attendant, JVE veut s'étendre aux 54 pays africains, créer une force de jeunes proposant des solutions aux Etats, être au niveau de l’Union Africaine comme Agence de solutions.


Koffi Efanam ADADJI, Directeur général de l’Agence nationale de gestion de l’environnement (ANGE) a félicité tous les acteurs ayant contribué à la pérennité de l'ONG. Il plaide pour que de nombreux partenaires appuient constamment JVE, qui selon lui doit désormais s’investir dans la recherche.


JVE a 42 Branches locales au Togo, 28 Représentations Nationales en Afrique et plus de 50.000 membres.

7 vues0 commentaire

Comments


bottom of page