top of page

Shatta Wale en prison pour diffusion de fausses informations



Le service de police du Ghana a arrêté le chanteur populaire de dancehall, Charles Nii Armah Mensah, connu sous le nom de Shatta Wale, pour avoir diffusé de fausses informations.


Ce lundi 18 octobre, la nouvelle a fait le tour des réseaux sociaux. On a tous appris que le chanteur a été abattu à East Legon au Ghana. La représentante du chanteur, Nana Dope, a en outre publié un message via son compte sur les réseaux sociaux affirmant que Shatta Wale avait été transporté d'urgence aux urgences d'un hôpital.


Cela a déclenché une réaction de la police ghanéenne qui a dit être à la recherche de l'artiste. Tôt dans la journée de mardi, les services de police du Ghana via leur page Facebook officielle ont déclaré que le chanteur s'était rendu. Ils ont également arrêté Shatta Wale pour « création et diffusion d'informations destinées à provoquer la peur et la panique ».


« La police a arrêté Charles Nii Armah Mensah populairement connu sous le nom de Shatta Wale. Après que nous l'ayons publiquement déclaré recherché, Shatta Wale, s'est rendu mardi 19 octobre 2021 à 20h59 », font savoir les services de police. Il a été arrêté avec une autre personne supposée impliquée dans cette affaire.


Et d’ajouter : « Il a été arrêté pour aider la police dans les enquêtes pour son implication présumée dans la création et la diffusion d'informations destinées à provoquer la peur et la panique. Comme indiqué dans des déclarations précédentes, il est conseillé au public de s'abstenir de publier de fausses informations, susceptibles de troubler la paix du pays ou de risquer d'être arrêté et poursuivi. »


La Police promet mettre la main sur toute personne impliquée dans cette affaire rocambolesque.

35 vues0 commentaire

Comments


bottom of page