top of page

La Team Santrinos et l’ATRT enterrent la hache de guerre

Dernière mise à jour : 4 sept. 2021



C’est fini. La guerre annoncée et entamée quelques jours plus tôt entre l’Association des Techniciens Radiodiffusion du Togo et l’équipe de Santrinos a pris fin ce jeudi 02 septembre. Après quelques jours d'escalade de la violence verbale à travers des communiqués, toutes les parties ont préféré enterrer la hache de guerre. C’est une très bonne nouvelle pour la culture togolaise.


Pour la petite histoire, l'ATRT avait demandé que ce soit suspendue la diffusion des chansons de Santrinos sur les radios et télés. Tout est parti d’une publication d’un blogueur qui serait proche de l'équipe de l’artiste. Il a tenu des propos insultants à l’endroit des médias togolais en dénigrant leurs compétences et leurs infrastructures de façon générale. Tout cela fait désormais partie du passé.


Voici le communiqué de la cellule communication du Butodra.


Affaire Santrinos Raphaël/ATRT


Le Bureau Togolais du Droit d'Auteur (BUTODRA) dans son rôle de Bouclier des auteurs comme l’indique si bien son slogan a, sur invitation de son directeur général reçu à son siège ce 1er septembre 2021 l’étoile montante de la musique togolaise Santrinos Raphael afin d’avoir de plus amples éclaircissements dans l’affaire l’opposant à l’association des techniciens radios et télévisions du Togo.


Le Directeur Komlan EDJIDOMELE après avoir écouté l'artiste et son staff composé du producteur, du manager et du chargé de presse, a salué la maturité dont l'artiste et son staff ont fait montre face à ce problème qui leur est tombé dessus sans qu’ils n’aient reçu au préalable aucune plainte et dont ils ont pris connaissance sur les réseaux sociaux au même titre que tout le monde.


Le BUTODRA a souhaité que ce problème puisse être résolu dans de bonnes conditions et saisi l’occasion pour remercier tous les acteurs et personnalités qui apportent leur soutien à ce jeune talent du Togo pour une accalmie et l’évolution de la culture togolaise.




109 vues0 commentaire

Comments


bottom of page