top of page

Le Bénin reçoit enfin 26 de ses trésors royaux


C'est fait. Les Béninois pourront voir de visu quelques œuvres de leurs ancêtres. 26 des trésors royaux pillés par la France sont enfin de retour sur leur terre. Des scènes de liesse ont marqué la journée de ce mercredi 10 novembre 2021.


Sur l'avenue Jean Paul 2 entre l'aéroport et le Palais de la Marina (Présidence du Bénin) les populations se sont fortement mobilisées pour saluer l'arrivée au Bénin , des 26 œuvres des trésors royaux.



Mardi 9 novembre, les ministres de la Culture des deux pays, Roselyne Bachelot et Jean-Michel Abimbola, ont signé l'acte de transfert de propriété de la France au Bénin. Il permet au Bénin de retrouver officiellement ses œuvres et de l'intégrer à son patrimoine. Par contre , la France les supprime du sien.

Une des œuvres restituées

Les 26 œuvres sont composées de trois statues royales anthropozoomorphes (bocchio), six autels portatifs (asen), les trônes des souverains Ghézo et Glélé, un siège royal, un tabouret royal de Béhanzin (kataklè), une calebasse sculptée à couvercle, trois récades, un fuseau et un métier à tisser, quatre portes de palais du roi Glélé, une tunique et un pantalon de soldat, et un sac en cuir.


L'histoire retient que ces œuvres sont des trésors royaux d'Abomey pillées au XIXe siècle par les troupes coloniales, et conservées jusqu'ici au musée du quai Branly en France pendant plus de 100 ans.


Selon l’ambassadeur de la délégation du Bénin pour l’UNESCO, Irénée Zevounou, cité par ORTB, le nombre des œuvres des royaumes du territoire du Bénin actuel se chiffre entre 4.500 et 6.000 objets en France, y compris dans les collections privées. Il y a encore du travail.

30 vues0 commentaire

Comments


bottom of page