top of page

« Mourir peut attendre », le nouveau James Bond révélé



Ayant connu un retard d’un an et demi en raison de la pandémie, le nouveau James Bond a été finalement dévoilé. Il est présenté ce mardi 28 septembre en avant-première mondiale au Royal Albert Hall à Londres, avant sa sortie dans les salles de cinéma britanniques jeudi, puis le 06 octobre en France.


Enfin, le 25è volet de la saga, « Mourir peut attendre » a été dévoilé. Les fans de James Bond laissés autrefois sans nouvelles vont maintenant se régaler. Un nouveau départ pour une aventure très rude pour Bond, l'acteur britannique de 53 ans. Le personnage inventé par l'écrivain Ian Fleming sera soumis à des courses-poursuites, explosions, fusillades...


La bande-annonce laisse entrevoir un épisode intense, riche en cascades et gadgets, dans la pure tradition des 007. Dans ces nouvelles aventures, Bond a quitté les services secrets et coule des jours heureux en Jamaïque. Mais sa tranquillité est de courte durée car son vieil ami Felix Leiter de la CIA débarque pour solliciter son aide. Il s'agit de sauver un scientifique qui vient d'être kidnappé. Mais la mission s'avère bien plus dangereuse que prévue. Bond se retrouve finalement aux trousses d'un mystérieux ennemi détenant de redoutables armes technologiques...


A cette occasion si grandiose, les producteurs Michael G. Wilson, Barbara Broccoli et le réalisateur Cary Joji Fukunaga rejoindront sur le tapis rouge les acteurs Daniel Craig, Rami Malek et Léa Seydoux, ainsi que la chanteuse Billie Eilish qui interprète la chanson officielle du film, « No Time To Die ».


Parmi les personnalités conviées à cette avant-première, les princes Charles et William, et des soignants ont été invités pour les remercier pour leur travail abattu pendant la pandémie.


Selon la presse spécialisée, le dernier volet des aventures de James Bond, “Spectre”, sorti fin 2015, avait rapporté plus de 880 millions de dollars de recettes dans le monde. James Bond reviendra sauver non seulement le monde entier mais aussi le monde du cinéma piétiné par la pandémie.


Marc SILETE

27 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page