top of page

{ Relecture } : Afrique mon Afrique de David Diop



Fidèle à notre promesse, nous le sommes. Ce vendredi 24 septembre, nous allons à la redécouverte du mythique texte de David Diop (9 juillet 1927-29 août 1960) en hommage à l'Afrique. Il fut un poète sénégalais et professeur de lettres classiques, élève de l’incontournable Léopold Sédar Senghor.


Après la publication de son recueil « Coup de pilon » en 1956, il s'en alla rejoindre ses aïeux quatre ans plus tard suite à un accident d'avion. Ses œuvres y ont été détruites sauf 22 poèmes publiés avant sa tragique disparition. Relisons son poème plein de sens.



Afrique mon Afrique


Afrique des fiers guerriers dans les savanes ancestrales

Afrique que chante ma grand-mère

Au bord de son fleuve lointain

Je ne t'ai jamais connue.

Mais mon regard est plein de ton sang

Ton beau sang noir à travers les champs répandu

Le sang de ta sueur

La sueur de ton travail

Le travail de l'esclavage

L'esclavage de tes enfants.

Afrique dis-moi Afrique

Est-ce donc toi ce dos qui se courbe

Et se couche sous le poids de l'humilité

Ce dos tremblant à zébrures rouges

Qui dit oui au fouet sur les routes de midi.

Alors gravement une voix me répondit

Fils impétueux cet arbre robuste et jeune

Cet arbre là-bas

Splendidement seul au milieu des fleurs

Blanches et fanées.

C'est L'Afrique ton Afrique qui repousse

Qui repousse patiemment obstinément

Et dont les fruits ont peu à peu

L’amère saveur de la liberté.


David Diop


40 vues0 commentaire

Comments


bottom of page