top of page

Togo : une nouvelle ère s’ouvre pour le secteur du cinéma



Feu vert a été donné au projet de loi portant code du cinéma et de l’image animée, mardi 21 septembre 2021, par les députés togolais. Ce projet, présenté par le ministre de la culture et du tourisme Kossi Gbényo Lamadokou, est une grande nouveauté dans l’arsenal juridique du Togo.


Avec un ensemble de 227 articles répartis en 10 titres, le projet ambitionne de protéger la créativité des acteurs, des artistes et de toute personne impliquée dans l’acte de création cinématographique. Cet instrument offre aux créateurs la garantie d’une juste rémunération ainsi que le respect de leur droit moral.


L’initiative est saluée par tous les cinéphiles ainsi que les acteurs culturels et politiques togolais. Notamment, Jean Emmanuel Gnagnon, Maire adjoint de la Commune Lacs 3.

« C'est un grand pas qui est fait pour soutenir et rentabiliser le secteur du cinéma au Togo. Notre cinéma doit devenir un véritable vecteur de renforcement de l'identité nationale et un solide levier économique », a écrit le Maire adjoint sur son compte Twitter.


Afin de rendre plus compétitif le cinéma togolais, le code prévoit la création d’un centre national du cinéma et de l’image animée. Il est sans doute que cet instrument constitue le socle d’une industrie cinématographique togolaise forte.

34 vues0 commentaire
bottom of page